Bonjour,

Connais-tu le message de la Mission ouvrière en ce carême 2010 ? Il est super : à toi de le faire passer ! Le voici aussi sus format papier, en word : MOCareme2010


Carême 2010


Tiens, un mail dans la boite !

Objet : Carême
Expéditeur : Joël

C’est qui, Joël ?
Ah oui, le prophète  de l’ancien testament !
Voyons le message :
« Revenez à moi de tout votre cœur » (Joël 2, 12)
Il envoie ça de la part de Dieu, je suppose…
Qu’est-ce que je fais ?
Répondre, transférer, enregistrer ou supprimer ?
Je ne vais quand-même pas le supprimer,                                       
Je l’aime bien, Dieu.
Allez, j’enregistre…


Tiens, un autre mail :

Expéditeur : David
Ah, c’est vrai, il a écrit des tas de psaumes.
Qu’est-ce qu’il dit ?
« Donne-nous Seigneur un cœur nouveau
Mets en nous Seigneur un esprit nouveau »
(Ps 50)
Ah, il m’agace, lui…
Est-ce que j’ai envie de changer ?
Ah, il ajoute quelque chose :
« Rends-moi la joie d’être sauvé »
C’est vrai que j’avais perdu cette joie-là…
Alors, je fais « Répondre »
Salut David,
Je suis d’accord avec toi
Je m’associe à toi pour demander de récupérer cette joie d’être sauvé
Parce que souvent, j’ai plutôt une tête de déterré

Un troisième mail !

Ca vient de Paul !
Message groupé : il écrit aux Corinthiens (2 Cor 5)
«  Laissez-vous réconcilier avec Dieu »
Bein ! C’est à peu près le même message que Joël…
Je le sais déjà qu’il faut me réconcilier avec Dieu...
Je ne suis pas fâché avec lui, mais ça fait tellement longtemps…
Bon… supprimer, puisque je le sais déjà

Un dernier message :

Matthieu.
Faites l’aumône, jeûnez, priez, mais tout cela discrétos…
N’allez pas le dire à tout le monde ! (Mat 6)
Ben oui, c’est le carême,
Ce sont les 3 recommandations de l’Eglise pour nous rapprocher de Dieu :
Partager, jeûner pour penser davantage à Dieu et lui offrir nos efforts, prier.
Ca vaut le coup ce message, je transfère à tout mon carnet d’adresse

Il me reste juste un petit message à faire à Dieu

Cher Dieu
Bien reçu le message de tes amis Joël, David, Paul et Matthieu,
OK pour tout, mais il faut que tu m’aides !
>


A bientôt...